Bibury
Voyages

Les villages des Cotswolds – part 1

Ah, les Cotswolds. Il nous tardait de visiter ce petit coin d’Angleterre situé à l’ouest d’Oxford. Ici, le charme de la campagne anglaise prend tout son sens. Laissez-moi vous faire découvrir quelques-uns des superbes villages que compte la région !

Les Cotswolds et ses villages

Nous avions initialement prévu de découvrir les Cotswolds lors d’un long weekend en mai, annulé forcément à cause de la pandémie de COVID-19. Nous nous sommes rattrapés récemment lors des quelques jours de congés que nous avions, profitant de la proximité avec Oxford. Parce que oui, si vous n’avez pas suivi, ici nous sommes toujours plus ou moins confinés (j’en parlais dans mon dernier article), et les hôtels ne rouvriront pas avant le 4 juillet.

Les Cotswolds, c’est le charme et l’authenticité à la sauce anglaise. Le nom vient de « cot » (enclos à moutons) et « wolds » (valloné). Le coin regorge de belles demeures et de villages en pierre couleur miel parfaitement conservés dans leur jus. La région a été désignée comme une « Area of Outstanding Natural Beauty » (région à la beauté naturelle exceptionnelle).

Minster Lowell

Notre tournée des villages des Cotswolds a commencé avec Minster Lovell. Derrière l’église se trouve un manoir du 15e siècle en ruine, le Minster Lowell Hall, construit par lord Lowell et abandonné au 18e siècle. Comme j’ai un petit faible pour les vestiges à ciel ouvert, j’ai particulièrement apprécié le lieu.

Minster Lovell

Mais le charme de ce village ne s’arrête pas là. On trouve ici d’adorables demeures en pierre savamment entretenues, mais aussi ce qui fait la particularité des Cotswolds, je parle bien sûr des fameux cottages de pierre aux toits de chaume que l’on aperçoit sur toutes les cartes postales !

Minster Lovell

Burford

BurfordBurford est un village atypique pour deux raisons. La première c’est qui s’étend tout en pente le long de sa rue principale, le deuxième c’est qu’il possède une église dont la taille paraît démesurée par rapport à celle du village.

L’église de St John the Baptist est un bel édifice qui date du 12e siècle. Comble du bonheur pour moi, le cimetière qui l’entoure est particulièrement poétique avec ses monuments funéraires anciens recouverts de lichen.

Filkins

FilkinsNous n’avions pas prévu de visiter Filkins, nous y sommes simplement passés pour jeter un coup d’oeil à la manufacture de laine. Pour info, la région s’est historiquement enrichie principalement grâce à l’industrie de laine.

Malheureusement, la manufacture ne rouvrait que la semaine suivante. Du coup, pour ne pas avoir fait le chemin en vain, nous avons fait un tour dans le village qui était somme toute sympathique.

Filkins

Bibury

Bibury est l’un des villages des Cotswolds les plus prisés. Si nous n’avions rencontré presque personne jusqu’à présent, tous les touristes du coin semblaient s’être rassemblés là. Une chance que l’activité touristique tournait toujours au ralenti, autrement nous n’aurions eu aucune chance de nous garer !

BiburyÀ première vue, j’ai été un peu déçue. La rue principale qui s’étend le long de la rivière Coln n’était pas si ravissante que ça. Pourtant, c’était là où tout le monde prenait ses photos. Mais en marchant quelques mètres jusqu’à l’Arlington Row, nous avons pu profiter de LA vue sur des cottages du 17e siècle. Encore une preuve qu’il ne faut jamais s’arrêter au premier spot ! Du coup, effectivement, it’s charming. Mathieu lui a été plus sensible à la vie sauvage dans la rivière, une multitude de cygnes et canards et truites.

Bibury

Bibury

Avant de partir, nous avons fait un petit tour à l’église St Marie, plutôt gracieuse entourée de tous ses rosiers. Mais ce qu’on retiendra, c’est surtout l’humour anglais.

Cirencester

Nous avons fait l’impasse sur la capitale de la région, Cirencester, à l’exception de son amphithéâtre. Bon, concrètement, il s’agit d’un gros cratère herbeux. Mais au 2e siècle, il s’agissait du plus grand amphithéâtre de Grande-Bretagne (jusqu’à 8 000 spectateurs).

Cirencester

Northleach

Notre passage à Northleach ne nous laissera pas un souvenir incroyable. J’ai bien aimé cadre bucolique du cimetière autour de l’église St Peter et St Paul.

Bourton-on-the-Water

Bourton-on-the-WaterUn des autres villages carte postale des Cotswolds, c’est Bourton-on-the-Water. Souvent classé comme l’un des plus beaux villages du Royaume-Uni, il est appelé la «Venise des Cotswolds».

Le village s’étire le long de la Windrush, enjambée par d’adorables petits ponts de pierre. C’est vraiment un endroit plaisant, d’ailleurs il y avait foule au bord de l’eau. Difficile de résister à un pique-nique au soleil.

Bourton-on-the-Water

Nous avons fait une très chouette balade à partir du village. Enfin, un peu moins chouette lorsqu’on s’est fait surprendre par un déluge de pluie.

Nous avons vraiment apprécié Bourton-on-the-Water, à tel point que nous y retournerons cet été. À cause du coronavirus, plusieurs endroits que nous voulions visiter étaient encore fermés.

Retrouvez la suite de nos aventures dans les Cotswolds la semaine prochaine.

Laisser un commentaire