Madame Tussauds
Voyages

Rencontre avec la reine chez Madame Tussauds

Cet hiver, nous allons passer beaucoup de nos weekends à Londres. Lors de notre dernière virée, nous avons apprécié l’agréable compagnie de la reine, de Leonardo DiCaprio ou encore de Boris Johnson. Bon d’accord, c’était la version en cire, mais c’était quand même super chouette. Je vous laisse découvrir Madame Tussauds London.

Une Strasbourgeoise à l’origine du musée

Pour ceux qui ne connaissent pas, Madame Tussauds, c’est le musée qui a inspiré la création du musée Grévin à Paris. L’exposition présente des personnalités plus vraies que nature sculptées dans la cire. On y trouve des figures historiques, comme des stars du cinéma et de la chanson ou encore des sportifs célèbres. Le musée fait partie des activités phares de la capitale.

À l’origine du concept, il y a Marie Tussaud, née en 1761 à Strasbourg. Elle apprend à modeler la cire très jeune. Sa première sculpture représente Voltaire (forcément, elle faisait avec les stars de son temps). À la mort de son mentor, elle hérite de sa collection de sculptures et monte une exposition itinérante. Plus tard, elle s’installe à Londres pour créer son musée.

Depuis, la collection a bien évolué au fil des années et contient à présent plus de 250 sculptures. Le musée s’est aussi implanté à travers le monde comme à Amsterdam, Las Vegas ou encore Hong Kong, bien que la collection de Londres demeure inégalée.

Au milieu des stars

Madame TussaudsLa visite du musée commence par une grande salle de réception. Sur le coup, je n’ai vu qu’une massive foule de gens, ce n’est qu’en me rapprochant que j’ai remarqué les célébrités en cire disséminées dans l’espace.

Cette première salle donnait un peu le tournis, avec ses visiteurs amassés pour prendre un selfie. Au point qu’il était presque difficile de s’approcher de certaines pour simplement les regarder de près.

Heureusement, passé l’excitation des premières personnalités, il était un peu plus facile de circuler dans le reste du musée.

Les personnages de cire sont, pour la plupart, troublants de réalisme. Le souci du détail va très loin afin d’avoir une ressemblance avec le modèle original le plus proche possible.

Ma première rencontre marquante a été celle avec mon alter ego, j’ai nommé: E.T. Eh oui, ET ce sont mes initiales. Du coup, je vous passe le nombre de blagues plus ou moins drôles auxquelles j’ai eu droit pendant mon enfance.

Nous avons été agréablement surpris de la mise en scène autour des sculptures. Plusieurs décors ont été créés avec soin pour se mettre dans l’ambiance, ce qui rajoute une vraie plus-value à la visite.

Suivant les sections, nous nous sommes attardés plus ou moins longtemps. Tout dépend de la sensibilité de chacun ! Entre les stars de cinéma, mannequins, sportifs célèbres… Mais chacun peut y trouver son compte.

Mathieu, par exemple, n’était tenté d’être pris en photo avec aucune des personnalités devant lesquelles nous sommes passés. Par contre, quand nous sommes arrivés devant Isaac Newton et Albert Einstein, là d’un coup ses yeux se sont illuminés ! C’était d’ailleurs plutôt pratique parce qu’il s’agissait d’un des seuls endroits complètement désertés par les visiteurs.

Madame TussaudsBon, après, il y a une partie de l’exposition qui met tout le monde d’accord, c’est celle consacrée à la monarchie, et plus particulièrement à la famille royale actuelle. Il y avait même une queue pour pouvoir monter sur l’estrade à côté de la reine.

Business oblige, une photographe qui doit adorer son métier était là en non-stop, et les clichés sont évidemment disponibles à l’achat. Mais, comme nous n’aimons pas payer pour ce genre d’extra, j’ai sagement fait la queue et Mathieu a géré la photo !

Ce qui était intéressant, c’était de constater comment le musée s’adapte à l’actualité. L’annonce de la mise en retrait de Meghan et Harry a eu l’effet d’une bombe dans le pays. Eh bien, leurs sculptures de cire ne sont depuis plus exposées aux côtés de la famille royale, mais complètement à part, en face.

Madame Tussauds

Madame TussaudsUn endroit de l’exposition m’a fait beaucoup rire. Le musée a eu la bonne  idée de rassembler devant un 10 Downing Street factice deux personnalités particulièrement bien assorties: Donald Trump et Boris Johnson.

Pour toutes les autres sculptures, les visiteurs affichaient de grands sourires devant l’objectif. Mais, à cet endroit, les gens faisaient la queue pour proposer leur meilleure grimace entre ces deux adorables têtes blondes.

Plus loin, nous nous sommes immergés dans l’univers musical avec des stars et groupes de musiques incontournables: les Beatles forcément, Mickael Jackson, Ed Sheeran, Beyoncé, Adèle… Bon, j’étais un peu circonspecte quand j’ai vu le légendaire Freddie Mercury placé à côté des One Direction, mais bon…

Madame Tussauds

Madame TussaudsAvant de découvrir les univers suivants, un salon de thé qui permet de faire une petite pause. Et elle était de nouveau là, la reine ! Une deuxième sculpture attend tranquillement les visiteurs, assise à une des tables. Tentant de prendre un afternoon tea avec Sa Majesté la reine, n’est-ce pas ?

Eh bien pour ça, il faut réserver son billet et payer quelques 16.95£ par personne. Du coup, je me suis contentée d’une photo volée de loin.

Les univers thématiques

Après l’exposition principale, le musée propose différentes expositions et animations thématiques. Il y a notamment le Spirit of London Ride, un très sympathique parcours à bord d’une nacelle taxi qui nous a fait voyager à travers l’histoire de Londres.

Madame TussaudsToute une partie du musée est aussi consacrée à l’univers Marvel. Plusieurs sculptures des personnages phares sont bien sûr là. Mais la véritable attraction, c’est la projection d’un film 4D  dans un immense dôme de 70 mètres de haut qui servait auparavant de planétarium.

Il n’y avait pas vraiment de rapport avec les collections en soi, mais le film était plutôt bien réalisé. Pour dire, la salle a même applaudi à la fin.

La visite se termine sur l’univers consacré à Star Wars avec la mise en scène des principaux personnages de la saga. Je n’ai évidemment pas pu résister à la tentation de poser à côté de Yoda histoire d’engranger un peu de sa sagesse.

Madame Tussauds

Un travail d’orfèvre

Entre deux expositions, une petite pièce est consacrée à l’histoire du musée et surtout à la manière dont sont créées les sculptures. Se basant sur la création de celle de Beyoncé, les différentes étapes du processus sont détaillées.

Il est intéressant de constater que les techniques n’ont pas tant évolué avec le temps. Plusieurs procédés sont même encore ceux qu’utilisait Marie Tussauds. Pour être le plus fidèle possible au modèle, il est nécessaire de prendre 200 mensurations. Il faut en tout et pour tout quatre mois pour créer un personnage, avec une équipe d’une vingtaine d’artistes pour un coût de 150000 £. Pas étonnant quand on sait, par exemple, que l’implantation des cheveux se fait à la main un par un.

Un bon moment qui fait mal au porte-monnaie

La visite s’est révélée beaucoup plus divertissante que prévu. Nous sommes restés environ 2h dans le musée, sans voir le temps passer. Bon, par contre, le prix de l’entrée est vraiment délirant : 35£ par personne. Bien sûr, nous n’y serions jamais allés à ce tarif-là, j’avais une belle réduction de 30% en réservant par mon entreprise.

Nous avons aussi trouvé un peu culotté de voir que certaines activités demandaient de payer un billet supplémentaire comme The Sherlock Home Experience. Mais bon, Madame Tussauds London attire chaque année plus de 2.5 millions de visiteurs, donc leur politique tarifaire n’a aucune raison de changer (à part augmenter).

En conclusion, à chacun de se faire son avis, nous avons beaucoup apprécié l’expérience en tout cas !

PARTAGER L'ARTICLE
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire