BBC Oxford
Vivre à Oxford

Journaliste d’un jour à la BBC d’Oxford

Lors des Oxford Open Doors, nous avons, entre autres, eu l’occasion de visiter un lieu habituellement fermé au public, les locaux de la BBC d’Oxford. Une immersion dans le quotidien des journalistes et techniciens qui font vivre l’information dans l’Oxfordshire et ses environs.

La BBC, c’est quoi ?

bbcIncontournable quand on vit au Royaume-Uni, la British Broadcasting Corporation (BBC) a été fondée en 1922.

Pendant longtemps, elle est restée la seule société diffusant des programmes de télévision et de radio au Royaume-Uni.

C’est à la fois la plus ancienne et la plus importante entreprise de diffusion au monde en termes d’effectifs.

Si son siège est à Londres, elle possède des antennes régionales à travers tout le pays, et notamment à Oxford.

Découverte de la BBC d’Oxford

La BBC d’Oxford se situe dans Summertown, un quartier au nord d’Oxford. C’est dans ces locaux que nous avions rendez-vous pour une visite guidée.

Sur les ondes

BBC OxfordNotre guide nous a d’abord emmenés découvrir la partie radio. La station diffuse sur 95,2 FM, mais est aussi bien sûr écoutable en ligne.

Nous nous sommes retrouvés dans une des deux salles de diffusion, accueillis par un des animateurs. Il a tenté de nous expliquer l’utilité de la multitude de boutons, manettes et écrans qui composent la console de radio. Il n’y a pas à dire, c’est un métier !

BBC Oxford

 

BBC OxfordAprès de passionnantes explications, l’animateur a décidé de nous faire passer à la partie pratique. Il a donc demandé à des volontaires de s’installer autour des micros pour recréer un petit journal d’actualité. Forcément, j’ai été désigné volontaire. Et forcément, j’ai hérité du sujet le plus glamour, l’info trafic.

C’était plutôt intimidant de prendre la place des journalistes et d’attendre son tour au son du jingle. Surtout quand il faut lire des informations routières en anglais. Encore plus quand on a un Mathieu juste à côté prêt à se marrer comme une baleine.

Mais bon, nous avons fait une bonne émission qui a bien été reçue par les auditeurs. Je rigole bien sûr, ce n’était qu’un petit jeu, mais plutôt sympathique.

En souvenir, voilà ma tête enchantée avant ma prestation.

Opération morbide

BBC OxfordAvant de partir, l’animateur a attiré notre attention sur un écran où la mention RATS était grisée. Elle signifie Radio Alert Transmission System et s’active en bleu quand… un membre de la famille royale décède. Pas du tout glauque.

Mais oui, il existe une liste de plusieurs VIP royaux, comprenant la reine bien sûr, mais aussi le Prince de Galles (Charles) ou encore le Duc d’Édimbourg (Philippe). Si l’une de ces personnes venait à mourir, le voyant serait allumé.

Instantanément, tous les programmes s’arrêteraient dans l’ensemble du pays pour laisser place à une playlist de musiques prévues à l’avance, alternées avec un message générique. Quelque chose du genre “Ceci est BBC Radio. Une déclaration est attendue de Buckingham Palace sur la santé de XX. La déclaration est attendue à XX ».

S’en suivrait tout un protocole, lui aussi prévu à l’avance, sur la manière de traiter l’information. Ce qui est dingue, c’est que tout est prêt, ils font même régulièrement des exercices pour s’entraîner !

Le RATS fait en fait partie d’un plan plus global. Des noms de codes existent pour préparer la mort de chaque membre de la famille royale. Pour la reine par exemple, c’est Operation London Bridge. Oui, moi aussi j’ai failli m’étouffer de rire en apprenant ça.

Moteur, on tourne !

Nous sommes ensuite allés dans la partie du bâtiment réservée à la chaîne de télévision, qui a pour nom South Today. Nous avons d’abord passé un moment dans la pièce de contrôle avec un des techniciens. Lui aussi a essayé de nous familiariser avec la multitude de commandes qu’il manipule tous les jours.

BBC Oxford

BBC OxfordEnsuite, nous nous sommes dirigés vers la partie visible des téléspectateurs, le plateau où se tient en temps normal le présentateur. Nous avons pu nous amuser à prendre sa place et à actionner la pédale pour déclencher le prompteur, un exercice loin d’être facile, ça demande de la coordination !

Nous nous sommes aussi essayés à la présentation de la météo l’espace d’un instant. Là encore, c’est beaucoup plus difficile qu’il n’y paraît.

On se prend au jeu

Nous avons tous les deux beaucoup aimé cette visite. L’organisation était au top et oscillait intelligemment entre explications et activités ludiques. C’est toujours intéressant de découvrir les coulisses d’un lieu dont on ne connaît habituellement que la face publique.

PARTAGER L'ARTICLE
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire