oxford-university-museum-of-natural-history
Vivre à Oxford

Oxford et ses musées – part 1

Avec les températures actuelles, il est parfois difficile de se motiver à sortir le nez dehors. Heureusement, il existe les musées ! En plus, à Oxford, la plupart sont gratuits, donc ça serait bête de se priver. 

The Oxford University Museum of Natural History

C’est Mathieu qui a choisi le premier musée que nous avons visité. Il faut dire que l’Oxford University Museum of Natural History se situe juste à côté de son travail, donc il était bien curieux d’entrer dans ce bâtiment devant lequel il passe tous les jours.

Ce musée d’Histoire naturelle est vraiment étonnant. J’ai été particulièrement éblouie par son architecture qui à elle seule suffit à motiver une visite. De style néogothique victorien, le musée ressemble à une gare du 19e siècle mixée à une église avec ses piliers en fer forgé sculptés de feuilles, de fleurs et de fruits, soutenant un toit en verrière.

Ici, il est possible d’observer de nombreux squelettes, animaux naturalisés, roches, habitats naturels… Chose rare, il est possible de toucher de nombreux éléments, ce qui rend la visite à la fois ludique et pédagogique.

Les squelettes de dinosaure sont particulièrement impressionnants. Je pense notamment à Stan. Quoi, vous ne connaissez pas Stan ? Il s’agit d’un Tyrannosaurus rex mâle dont le squelette a été découvert en 1992 par chasseur de fossile amateur. C’est le second squelette de dinosaure le plus complet jamais trouvé.

Au premier étage, une exposition temporaire est présentée, actuellement sur les bactéries. C’est ce qui explique la présence d’une incroyable sculpture gonflable, impossible à manquer quand on arrive dans le musée.

Moi je trouve que c’est quand même la classe d’avoir un méga Escherichia coli suspendu à son plafond.

Vraiment, ce musée vaut la visite !

The Pitt Rivers Museum

Dans le même bâtiment que l’Oxford University Museum of Natural History, il est possible d’accéder à un second musée, le Pitt Rivers Museum.

pitt-rivers-museum

Ce musée ethnographique est tout simplement incroyable. Il n’est pas organisé de manière traditionnelle. La visite ressemble un peu à la découverte d’un cabinet de curiosité, renforcée par la lumière tamisée qui rajoute une dose de mystère.

pitt-rivers-museumLa présentation peut paraître un peu chaotique, mais c’est ce qui fait le charme de ce musée.

Alors en vrac on a pu découvrir des instruments de musique, des bijoux, des armes, des habits traditionnels, des totems, des lampes, des masques…

Certains objets sont très anciens, d’autres beaucoup plus modernes. Impossible de ne pas trouver une thématique qui éveillera votre curiosité.

Le clou de la visite ? Les têtes réduites d’Indiens d’Amérique du Sud.

J’ai beaucoup aimé flâner dans ce musée, je pense qu’il ne serait pas difficile d’y passer des heures pour tenter d’y percer tous ses secrets.

Pour continuer de découvrir les musées d’Oxford, rendez-vous ici !

 

Retrouvez plus de photos des musées d’Oxford dans la partie photographie du site.
PARTAGER L'ARTICLE
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire