cathedrale-york
Voyages

Un weekend à York

À l’occasion de notre road trip de 10 jours au nord de l’Angleterre, nous avons passé un weekend à York, considérée comme l’une des plus belles villes du pays. Et c’est vrai que la cité vaut largement le détour entre ses rues médiévales, sa magnifique cathédrale ou encore ses innombrables musées.

Un oubli pour commencer

Après un trajet en voiture d’un peu moins de 4h depuis Oxford, nous avons fait nos premiers pas à York. Première étape, faire le check-in dans notre guest house The Apple House. Mais une mauvaise surprise nous y attendait. Ils avaient oublié notre réservation et n’avaient plus de chambres disponibles pour notre première nuit.

Agaçant forcément, mais le couple qui tenait l’établissement s’est confondu en excuses et nous a de suite réservé une nuitée dans un hébergement voisin.

Cathédrale d’York

Une fois nos bagages déposés, nous nous sommes directement dirigés vers la fameuse cathédrale d’York. C’est vrai qu’avec ses 158 m de long et ses 76 m de large, elle a de l’allure. De style gothique, il s’agit de la plus grande construction médiévale d’Europe du nord.

cathedrale-york

Ça, c’est pour l’extérieur. Mais l’intérieur est tout aussi impressionnant. L’édifice comprend de nombreux vitraux anciens le long de ses murs qui permettent d’apprécier pleinement l’architecture.

cathedrale-yorkJ’ai particulièrement aimé la salle capitulaire où sont gérées les affaires de la communauté religieuse. De forme octogonale, la majorité des murs y est constituée de vitraux et de nombreuses sculptures habillent l’espace.

Devant chaque mur se trouve un banc doté de six sièges. La salle est conçue de telle façon que tous les membres présents dans la salle soient sur un pied d’égalité, car personne n’a de place centrale.

En levant les yeux, on peut apercevoir au plafond la voûte en bois à seize branches richement décorée.

Je suis restée un assez long moment à essayer d’apprécier chaque détail de cette incroyable pièce.

cathedrale-york

cathedrale-yorkPuis, nous avons fait un tour dans l’exposition en sous-sol qui raconte, notamment, comment la cathédrale a été sauvée de l’effondrement dans les années 1960.

Le passé du site est aussi expliqué. 2 000 ans en arrière, un fort Romain se tenait là, dont des vestiges sont encore visibles. Plus tard dans l’histoire, c’est une cathédrale normande qui se dressait ici. Cette dernière était à l’époque la plus grande construction du pays.

Modalités de visite
  • 10 £ l’entrée (15 £ avec l’accès à la tour)
  • Ouvert du lundi au samedi de 9h à 16h30 et le dimanche de 12h30 à 15h

Les Shambles

Nous sommes ensuite engouffrés dans le dédale des ruelles médiévales de la ville, parmi lesquels, les Shambles. Il s’agit de l’ancienne rue des bouchers. Le nom vient de shamel, qui signifie les étals utilisés à l’époque pour présenter la viande.

Cette rue étroite est très mignonne avec ses maisons à colombages. Le côté très biscornu fait un peu pensé au chemin de Traverse dans Harry Potter. Un filon que les commerçants ont bien compris vu le nombre de boutiques consacrées à la thématique.

York Cat Trail

york-cat-trailEn marchant le long des rues du centre-ville, nous avons aussi prêté un oeil attentif à notre environnement. J’avais repéré sur le blog d’Ophélie l’existence du York Cat Trail.

Il s’agit d’un parcours, au départ des Shambles, dont le but est de trouver… des chats ! Il y a en 22 en tout répartis dans la vieille ville. Nous n’avons pas suivi le parcours à proprement parler, mais nous avons quand même réussi à en repérer quelques-uns !

Clifford’s Tower

Un peu plus loin, nous sommes passés devant la Clifford’s Tower. Cette tour du 13e siècle est joliment posée sur une butte. Il est possible d’y monter pour avoir une vue sur la ville.

Nous avons aussi fait un petit tour dans les Tower Gardens, un joli parc à proximité.

Nous avons poursuivi notre déambulation sur les remparts de la ville. S’ils ne permettent pas de faire un tour complet de York, nous avons tout de même pu faire une jolie ballade.

remparts-york

Malgré le vent glacial, nous avons continué jusqu’au bout du parcours. Un effort pleinement récompensé par une superbe vue sur la cathédrale.

Du golf au pub

golf-pub-yorkFrigorifiés, nous avons fini la soirée dans un pub. Et là, immersion directe dans la culture anglaise. La télévision était bien sûr allumée, avec, évidemment, du sport diffusé. Mais non pas du football, non pas du rugby, mais… du golf ! Et ce n’était pas vraiment la compétition du dimanche.

Il s’agissait d’un des tournois les plus importants, le Tournoi des Maîtres. Nous avons donc assisté en direct à la victoire de Tiger Woods, 11 ans après sa dernière grande victoire.

York Dungeon

york-dungeonLe lendemain matin, notre petit-déjeuner avalé, nous sommes allés au York Dungeon. Il s’agit d’un parcours de 75 minutes qui retracent les passages les plus sordides et effrayants de l’histoire de la ville.

Nous étions un petit groupe composé de deux Anglaises et de nous-mêmes. Autant dire qu’on n’en menait pas large !

Chaque espace du donjon, animé par des acteurs, traitait une thématique différente, l’invasion des Vikings, les milliers de morts lors de la peste, la torture au Moyen Âge…

C’était à la fois intéressant et franchement flippant. Je pense notamment à la pièce où une actrice racontait le sort réservé aux sorcières. Elle n’arrêtait pas de disparaître quand la lumière s’éteignait pour réapparaître façon film d’horreur. Au final, une super expérience !

Modalités de visite
  • Tarif variable (sur réservation)

Jorvik Viking Centre

Nous avons ensuite fait la queue pour entrer dans le Jorvik Viking Centre. À la fin des années 1970, des excavations ont mis par hasard au jour une partie de l’ancien village viking de Jorvik.

Nous avons commencé la visite par un trajet en wagon-nacelle. Un système vraiment bien pensé avec des haut-parleurs qui entouraient notre tête diffusant les commentaires dans la langue de notre choix. C’est donc confortablement assis que nous avons visité Jorvik reconstitué avec différentes scènes du village. Une immersion plutôt réussie grâce, notamment, aux bruitages et aux odeurs diffusés.

 

Une fois de retour sur nos pieds, nous avons découvert le musée avec une partie de ce qui a été trouvé pendant les fouilles archéologiques : vêtements, bijoux, squelettes, outils…

Modalités de visite
  • 12.5 £ l’entrée
  • Ouvert d’avril à octobre de 10h à 17h et de novembre à mars de 10h à 16h

The York Roast Co

york-hogroastAprès cette matinée bien remplie, nos estomacs ont commencé à crier famine. Nous avons testé The York Roast Co. Comment ne pas résister à la vue d’une vitrine aussi appétissante.

Le principe est simple, de la viande grillée accompagnée d’une sauce et de légumes, le tout dans un sandwich, ou mieux, un yorkshire pudding wrap. Pour ma part, j’ai pris le porc associé à une sauce aux pommes, c’était délicieux.

York Castle Museum

york-castle-museumLe ventre plein, nous nous sommes dirigés vers notre prochaine étape.

Sur le chemin, nous sommes tombés sur un rassemblement de voitures militaires anciennes. Nous avons donc pris un peu de temps pour déambuler autour des différents engins et de leurs propriétaires en uniforme.

Ensuite, direction le York Castle Museum. Il s’agit d’un musée de la vie quotidienne installé dans les anciennes prisons.

Son principal attrait est la manière dont sont présentées les collections. Les objets ne sont pas simplement exposés derrière des vitrines, ici tout est mis en scène afin de redonner vie à chaque élément.

york-castle-museumLes thématiques abordées sont extrêmement diverses.

Il y a par exemple une partie sur les jouets d’antan, présentée dans des chambres d’enfant reconstituées.

L’espace sur les conditions de détentions à l’époque dans les prisons nous a été expliqué par des projections d’anciens prisonniers sur les murs qui racontaient leur histoire.

La Première Guerre mondiale est aussi abordée à renfort de postes d’observation, de barbelés, d’une infirmerie reconstituée…

La partie sans aucun doute la plus réussie est Kirkgate, une rue victorienne reconstituée à l’échelle humaine. C’était complètement surréaliste, après avoir déambulé dans des salles d’exposition, d’arriver d’un coup dans une rue d’autrefois avec son école, sa pharmacie, ses écuries, ses magasins…

La présence d’acteurs en tenue d’époque ajoutait du réalisme à l’endroit. Dommage que l’éclairage extrêmement tamisé rendait difficile la prise de photos.

york-castle-museum

J’ai beaucoup aimé aussi l’univers sur les sixties, pétillant de couleurs.

Enfin, nous avons pu profiter un peu des ravissants extérieurs, ce qui a permis à Mathieu d’avoir une intense conversation avec une oie. Bref, ce musée est vraiment à faire !

Modalités de visite
  • 10.90 £ l’entrée
  • Ouvert tous les jours de 9h30 à 17h

National Railway Museum

national-railway-museumPour finir la journée, nous avons fait un tour du National Railway Museum. Toute l’histoire du chemin de fer anglais en grandeur nature ! La collection est impressionnante, composée de locomotives rutilantes, de jolis wagons, et même de trains entiers.

Les amoureux de petits trains seront aux anges, surtout qu’il est possible d’entrer dans plusieurs d’entre eux. J’ai par exemple fait un tour dans le Shinkansen, le TGV japonais.

L’occasion d’en apprendre plus sur l’histoire du pays, comme la gestion du courrier de l’époque racontée en vidéo. De nombreux objets sont aussi exposés. Notamment une vaste collection d’affiches, panneaux de signalisation, modèles réduits…

Modalités de visite
  • Entrée libre
  • Ouvert tous les jours de 10h à 17h en hiver et de 10h à 18h en été

York, une étape incontournable

Faire étape à York avant d’aller à Lake District était définitivement une très bonne idée. Cette ville vaut vraiment le coup de s’y arrêter. Je pense même que j’aurais été ravie d’y vivre.

York a un charme fou, entre ses beaux bâtiments, son atmosphère médiévale, sa richesse culturelle, le tout surplombé d’une majestueuse cathédrale. Sans oublier qu’ici se rencontrent deux rivières, l’Ouse et la Foss, ce qui finit de parfaire la beauté de la ville.

york

 

Retrouvez plus de photos du weekend dans la partie photographie du site.
PARTAGER L'ARTICLE
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Laisser un commentaire