windereme
Voyages

Road trip – 10 jours au nord de l’Angleterre

En avril, nous avons parcouru près de 1 500 km pendant 10 jours à travers le nord de l’Angleterre. En résumé : des routes rocambolesques, des murets de pierre en pagaille, des lacs grandioses, et beaucoup, beaucoup de moutons !

Circuit en 10 jours

Détail des étapes

Jour 1 : D’Oxford à York

yorkPour notre petit périple, nous avons choisi de louer une voiture à Oxford.

Les premiers kilomètres ont été un peu hésitants, pas évident pour Mathieu de se remettre au volant, surtout quand le volant est à droite. Mais il s’est vite remis en selle !

Nous avons roulé vers notre première étape, York, considérée comme une des plus belles villes du pays.

Après avoir posé nos bagages dans notre hébergement, nous avons commencé à arpenter les ruelles de cette cité médiévale. C’est porté par un vent bien frais que nous nous sommes dirigés vers le principal édifice, la cathédrale d’York. Un bâtiment extrêmement beau, avec notamment ses immenses vitraux.

cathedrale-york

Nous sommes ensuite allés dans les Shambles, l’ancienne rue des bouchers, composée de maisons à colombages.

La journée s’est terminée avec une ballade sur les remparts qui permettent d’avoir un bel aperçu de la ville.

Hébergement : The Apple House

Jour 2 : York

york-dungeonLe programme était chargé pour cette deuxième journée. York compte de nombreux musées et activités, impossible de tout faire en un weekend. Nous avons donc sélectionné quelques essentiels.

Démarrage sur les chapeaux de roue avec le York Dungeon. Quoi de mieux, juste après un copieux petit déjeuner, qu’un parcours effrayant sur l’histoire de la ville animé par des acteurs ?

jorvik-viking-centreAprès cette expérience plutôt prenante, nous sommes allés visiter le Jorvik Viking Centre. Immersion immédiate dans l’univers des Vikings, puisque des excavations ont mis au jour, ici, la présence de l’ancien village de Jorvik.

La visite est composée de deux parties. D’abord, un trajet en wagon-nacelle permet de découvrir ce village disparu grâce aux maisons reconstituées. Puis, la partie musée expose le reste des objets trouvés.

Un sandwich à bouche, nous filons déjà vers notre prochaine étape, le York Castle Museum. Ce musée de la vie quotidienne installé dans les anciennes prisons est tout simplement incroyable.

Difficile de décrire tout ce que nous vous vu tellement les thématiques étaient diverses : anciens jouets, focus sur la mode, univers des sixties, évolution des métiers, reconstitution grandeur nature d’une rue victorienne, conditions de détentions des prisonniers… Bref, impossible de s’ennuyer.

national-railway-museumNous avons terminé la journée par un tour du National Railway Museum, qui dévoile toute l’histoire du chemin de fer anglais.

Amateurs de petits trains, c’est l’endroit où il faut être pour admirer des locomotives rutilantes. Il est même possible d’entrer dans plusieurs trains.

Après cette journée culturelle, direction le pub le plus proche pour se réchauffer et préparer la route du lendemain !

Je publierai dans les prochains jours un article qui vous racontera plus en détail notre weekend.

Jour 3 : Fountains Abbey

fountains-abbeyCe matin-là, direction Fountains Abbey. Situé à quelques kilomètres de York, il s’agit des impressionnants vestiges d’une ancienne abbaye. Elle a été fondée en 1132 par quelques moines bannis de l’abbaye de York. Le site est inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Et c’est vrai que c’est la première fois que je visite des ruines tellement époustouflantes. Il faut dire que le cadre qui les entoure est tel en écrin serti de vert.

fountains-abbey

Nous avons déambulé de pièce en pièce, nous imaginant à quoi devait ressembler l’édifice dans ses heures glorieuses.

Les vestiges sont rattachés au Studley Royal Water Garden. C’est un grand parc qui permet de faire en tout une sympathique promenade de 4 km avec à son extrémité l’église Sainte-Marie d’une funeste beauté.

winderemeAprès être resté sur le site une bonne partie de la journée, nous avons fait un petit arrêt sur la rive est du lac de Windermere. Notre premier pas dans Lake District et donc le premier lac d’une longue série.

Après avoir admiré notre premier coucher de soleil, nous avons regagné notre nouvel hôtel.

Hébergement : Sun Inn Pooley Bridge

Jour 4 : Le mur d’Hadrien

Si déjà nous étions au nord, nous avons décidé de pousser jusqu’au mur d’Hadrien.

Ce mur a été construit par l’empereur Hadrien en 122 apr. J.-C., afin de protéger l’Empire romain des invasions barbares. Il a fallu environ 6 ans aux 20 000 légionnaires pour bâtir cette frontière de 117 km. Ce colosse de pierre a lui aussi été inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Pas passionné par cet assemblage de cailloux ? Et je vous dis que c’est ce mur qui inspiré George R.R. Martin pour le Mur de Game of Thrones. Pas mal hein ? Décidément, l’Angleterre recèle bien des richesses !

walltown-cragsPremier stop à Walltown Crags. Nous découvrons notre premier pan de mur, enfin ce qu’il en reste. La brume matinale d’une extrême blancheur a donné une atmosphère bien mystérieuse au site. Difficile de prendre des photos dans ce contexte.

Mais un peu plus loin, j’ai finalement trouvé des modèles bien plus coopératifs, un agneau et sa maman. Face à une scène aussi touchante, j’ai décidé de devenir végétarienne… Enfin, jusqu’à la prochaine pause déjeuner en tout cas.

walltown-crags

Nous avons fait ensuite un stop à Steel Rigg, un des rares autres endroits où le mur est accessible.

vindolandaUn peu plus tard, nous avons découvert le site de Vindolanda qui regroupe les fondations d’un fort et d’un village où vivaient les femmes des soldats romains, leurs esclaves et les commerçants.

Les trouvailles lors des fouilles sont exposées dans le musée qui met à jour une collection assez exceptionnelle d’objets de la vie quotidienne. De nombreuses tablettes écrites ont aussi été trouvées, dont l’un des premiers exemples connus d’une femme écrivant en latin.

Le principal intérêt du site est qu’il est toujours en fouille. Nous avons donc pu observer un groupe d’archéologues en plein travail.

Nous avons continué nos pérégrinations au Housesteads Roman Fort. Ici, ce grand site permet de découvrir les vestiges d’un des forts Romains les mieux conservés. Nous avons particulièrement apprécié l’ingéniosité des toilettes en open space où les soldats pouvaient tranquillement faire leur besoin tout en papotant avec leurs camarades.

Avant de partir, impossible de résister à un shooting vu tous les moutons qui nous entouraient. Si la plupart s’enfuyaient dès que je m’approchais, j’en ai trouvé un qui m’a fait ses plus belles poses.

Pour terminer en beauté, en revenant vers notre hébergement, nous avons fait une petite marche autour de la cascade nommée Aira Force. Un très joli coin. Sur le chemin nous sommes passés devant un wish tree coins. Pour se porter chance, les visiteurs ont enfoncé des pièces dans ce tronc d’arbre.

Jour 5 : L’ascension du Helvellyn

ascension-helvellynLors des vacances, c’est toujours le même refrain. Les randonneurs du dimanche que nous sommes décidons toujours de faire la plus grosse randonnée du coin. Ce road trip n’a donc bien sûr pas échappé à la règle.

Mais oui, si on se faisait l’ascension du troisième plus haut sommet d’Angleterre. 950 mètres de dénivelé ? Pas de soucis ! Nous nous sommes donc élancés à la conquête du Helvellyn en partant de Glenridding

ascension-helvellynEt comme à chaque fois, on a bien transpiré, mais on l’a fait !

Un sacré défi pour moi qui a le vertige, puisqu’il fallait escalader des crêtes avec le choix entre continuer ou tomber dans le ravin de droite ou celui de gauche.

Quand je pense qu’il y a 6 mois je galérais à monter une colline… Je peux vous dire que mes séances hebdomadaires à la salle de sport m’ont sauvée.

Arrivés au sommet, la récompense était à la hauteur des efforts. La vue était incroyable. Il y avait même encore de la neige.

ascension-helvellyn

castlerigg-stone-circle6h de randonnée plus tard, nous avons décidé de sagement nous reposer. Pas du tout !

Nous avons plutôt filé vers le Castlerigg Stone Circle.

Qu’est-ce que c’est ? Sur le papier, un sanctuaire construit il y a plus de 4 500 ans par une communauté préhistorique de fermiers. Dans les faits, ben, c’est des cailloux en rond. Voilà, voilà.

Mais bon, puisqu’on était là, et que de nos jours, on n’utilise plus de pellicules, j’ai tout de même pris une photo.

Notre journée marathon s’est terminée tout en douceur avec le Derwent Water. L’occasion d’apprécier un joli coucher de soleil avant de nous diriger vers notre hébergement à Keswick.

derwent-water

Hébergement : Babbling Brook Guesthouse

Jour 6 : De Keswick à Holmrook

Nous avons repris la route en direction de Watendlath, un hameau reculé tout mignon. La route pour y aller vaut le détour à elle seule. À l’arrivée, quelques maisons et un vieux pont en pierre, le tout dans un cadre bucolique.

honister-slate-minePas le temps de rêvasser trop longtemps, car nous avions rendez-vous à la mine !

Nous avons participé à une visite guidée de l’Honister Slate Mine. Équipés de casques, nous sommes partis explorer cette mine d’ardoise.

La visite était intéressante, mais manquait d’un peu de substance, sans doute due au format orienté familles.

C’est aussi le seul moment du voyage où j’ai vraiment eu du mal à suivre les explications d’un guide. Il faut dire qu’il était à moitié écossais…

cockermouthNous avons fait une étape un peu plus loin pour déguster à Buttermere un succulent plat d’agneau (j’avais prévenu que je ne tiendrais pas longtemps). Puis, nous sommes allés nous promener dans les environs du Loweswater.

La journée s’est terminée par la ville de Cockermouth où nous avons découvert un petit endroit d’une paisibilité merveilleuse. Le temps de se prélasser un peu et nous voilà déjà à Holmrook, où se trouvait notre nouvel hôtel.

Hébergement : The Bridge Inn

Jour 7 : Randonnée à Wast Water & train à vapeur

randonnee-waistwaterAvec la météo exceptionnelle, une nouvelle randonnée s’imposait.

Pas de crêtes à escalader pour cette fois, mais plutôt une très jolie boucle aux alentours de Wast Water.

J’ai particulièrement aimé ce parcours. Passant d’enclos à enclos de moutons à travers de petits portails, traversant des endroits boisés, jusqu’à l’arrivée sur le lac entouré de montagnes…

Il faisait tellement beau qu’une baignade était vraiment tentante. Jusqu’à avoir mis un orteil dans l’eau qui se trouvait être complètement glacée. Du coup, pour cette fois, on s’est contenté d’un bain de pied !

randonnee-waistwater

ravenglass-railwayUne fois notre tour fini, nous sommes allés à la gare de Ravenglass.

De là, nous avons pris un adorable petit train à vapeur pour faire l’aller-retour jusqu’à Eskdale.

Quel bonheur de parcourir ces merveilleux paysages assit à l’air libre à bord notre fusée rouge. Mathieu, qui adore les trains, était tout simplement aux anges. Tchoutchou !

ravenglassAvant de repartir, Mathieu a proposé d’aller voir la mer puisque Ravenglass est situé sur la côte. C’est donc tout excité que nous nous sommes dirigés vers la plage.

Avant même d’y être, les effluves maritimes ont commencé à se faire sentir. La mer était là toute proche. Enfin ça, c’était quelques heures avant, parce que quand nous sommes arrivés, on a seulement vu une grosse étendue de gadoue… Tant pis pour cette fois, c’était marrée basse.

Jour 8 : Hadknott Pass, Hawkshead & Windermere

hardknott-passNous avons continué notre itinéraire à bord de notre bolide en passant par le Hardknott Pass.

Cette route a été construite par les Romains et n’a pas été redessinée depuis. Entre virages en épingle, montagnes russes et passages escarpés, le tout sans emboutir une autre voiture, la conduite était sportive !

Si ce n’est pas la route la plus pratique, c’est aucun doute la plus belle, offrant une vue imprenable sur la vallée.

Histoire de nous remettre de nos émotions, nous nous sommes arrêtés dans le pittoresque village d’Hawkshead.

Après nous être promenés dans les ruelles pavées, nous sommes arrivés devant l’église du 15e siècle qui trône fièrement au milieu de la ville. Entouré d’un cimetière à l’anglaise, c’est-à-dire joyeusement désordonné, et de beaux arbres en fleurs, l’endroit était tout simplement magnifique.

Nous nous sommes ensuite baladés le long de la rive ouest du lac de Windermere, profitant de la lumière de fin de journée.

windereme

Mathieu a, comme d’habitude, sympathisé avec la faune locale. Ce voyage s’est vraiment transformé en un épisode de 30 millions d’amis. Du coup, ça m’a donné le temps de mitrailler les cygnes qui passaient.

wray-castleEn continuant notre déambulation, nous sommes arrivés par hasard jusqu’au Wray Castle. Ce château néo-gothique victorien était là, n’attendant que nous.

Les horaires de visite étant terminés depuis de nombreuses heures, impossible de visiter l’intérieur. Cependant, nous avons pu longer l’ensemble du bâtiment et profiter de ses extérieurs avant que la nuit ne tombe.

Pour le dîner, nous nous sommes dirigés vers la ville d’Ambleside. Nous avons choisi le premier restaurant encore ouvert. Expérience intéressante, nous nous sommes rendu compte en lisant la carte qu’il s’agissant d’un restaurant végétarien, sans que ce soit spécifiquement mentionné quelque part. Une initiative rafraîchissante je trouve, histoire de faire changer les normes.

Hébergement : Slack Cottage

Jour 9 : Grizedale Forest, Grasmere & Elterwater

grizedale-forestPour notre dernier jour, nous avons fait un passage dans la Grizedale Forest.

Comme il était agréable de se retrouver dans une forêt après avoir passé la plupart de notre voyage à compter les deux arbres qui se battaient en duel dans Lake District.

Nous en avons profité pour faire une petite randonnée histoire de nous dégourdir les jambes de bon matin.

Une fois nos chaussures de marche définitivement rangées dans la voiture, nous avons découvert Grasmere. Dès l’arrivée, j’ai aimé cette ville puisqu’il y avait… des moutons ! Tiens ça faisait longtemps. Mais on ne se lasse jamais de ces boules de poils. Je crois que j’ai peut-être fait un report du manque de notre chat Gandalf.

grasmere

Si Grasmere est connu, c’est pour ses gingerbread, vendus dans une minuscule boutique. Comment la trouver ? Il suffit de localiser une queue qui s’étend tout le long d’un trottoir. En bon petit touriste que nous sommes, impossible de ne pas goûter. Ces gâteaux sont très différents des gingerbread dont nous avons l’habitude, ressemblant plus à une pâte confite au gingembre recouverte de poudre de biscuit.

En tout cas c’était excellent. Pour l’anecdote, la recette est secrète, gardée dans un coffre à la banque d’Ambleside.

Après avoir pris un café au bord du lac, nous avons repris la route en direction d’Elterwater

Elterwater et ses maisons en pierre sera notre dernière étape. Nous y avons fait une ultime balade jusqu’au lac (eh oui encore un, en même temps on était à Lake District). La dernière occasion des vacances d’apprécier un coucher de soleil depuis le rivage.

Jour 10 : Retour vers Oxford

Et nous voilà déjà à la fin de cette virée de 10 jours. Enfin, déjà, c’est relatif vu la longueur de l’article. Ce premier grand voyage depuis notre installation a été fantastique. Difficile de revenir à la réalité en rentrant. Mais, heureusement, nous ne posons pas nos valises pour bien longtemps…

Carte de notre itinéraire

 

Retrouvez plus de photos du road trip dans la partie photographie du site.
PARTAGER L'ARTICLE
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

4 commentaires

  • Fanny - Le jour où

    Effectivement, il y a beaucoup de moutons dans ce voyage ! J’adore la photo prise au sommet enneigé. Bravo pour avoir écrit ce récit si rapidement. Il va me falloir quelques temps avant de publier mon récit de 4 jours à Oxford et les Coswolds… Ton article donne bien envie de se balader dans ce coin en tout cas.

    • Elia

      Hihi oui. Je me suis motivée pour la rédaction comme on a d’autres voyages/excursions qui arrivent, mais ça m’a pris pas mal d’heures ces derniers jours 😅. Hâte de te lire !

  • Madame Dree

    Ahah, comme tu me le disais sur IG on a fait un peu le même parcours ! 🙂
    Nous étions à Keswick, à Grasmere, au Wray Castle aussi XD
    On aurait pu se croiser !!! (à une semaine près).

    On aurait beaucoup aimé faire l’ascension du Mont Helvelyn aussi, on voyait la neige à son sommet depuis le bas !

    On a adoré en tous cas 😉

Laisser un commentaire