Drapeau Royaume-Uni
Expatriation

Tu sais que tu travailles en Angleterre quand…

Depuis que j’ai trouvé un emploi dans une entreprise anglaise, plus particulièrement dans un bureau, j’ai remarqué toutes ces petites choses qui me rappellent tous les jours que je suis bien outre-Manche. Du coup, je sais que je travaille en Angleterre quand…

Je n’ai pas de problème de vouvoiement

Quelle plaie le tutoiement/vouvoiement, en particulier dans le contexte professionnel. En France, quand je commençais à travailler quelque part, c’était à chaque fois la galère de savoir comment s’adresser à certains collègues ou supérieurs hiérarchiques. Il y a toujours l’hésitation entre le fait de vouloir apparaître détendu, mais sans non plus sembler impoli. Du coup, comme beaucoup de gens je pense, j’ai souvent utilisé la stratégie de l’absence de pronom, ce qui s’avère être un vrai challenge intellectuel.

Les Anglais ont inventé quelque chose de merveilleux, c’est le « you ». Quand « tu » es « vous » ne sont qu’un seul et même pronom, la vie devient d’un coup tellement plus facile!

Par contre, quand je reviens en France, je n’ai plus du tout l’habitude de me poser la question, et j’ai remarqué que je tutoie quasiment systématiquement les gens. Tant pis si ça heurte quelques sensibilités.

J’appelle mon Directeur général Phil

Un peu dans la même lignée, en Angleterre, les gens s’appellent par leur prénom. Bon dit comme ça, ça ne paraît pas extraordinaire, mais, appliqué au contexte professionnel, ça le devient. Quand j’écris un mail par exemple au Directeur général de mon entreprise, je commence par « Hi Phil ». C’est la même chose dans le langage parlé, personne ne va utiliser le nom de famille pour s’adresser à quelqu’un.

Ça, ajouté à l’absence de vouvoiement, rend les conversations écrites et orales beaucoup plus décontractées je trouve. J’aime aussi le fait de ne pas hiérarchiser la façon dont nous nous adressons les uns aux autres en fonction de l’organigramme de l’entreprise.

Il n’y a plus personne à partir de 17h

Lors de ma première semaine, j’ai halluciné de voir la majorité des bureaux vides à partir de 17h. Les Anglais ont un rythme de travail différent de la France. L’idée générale c’est de venir tôt le matin et de faire une courte pause déjeuner afin de rentrer tôt le soir chez soi. Ça s’applique même aux managers. Ma chef, par exemple, est au bureau de 7h30 à 16h. Je trouve que c’est un rythme plutôt agréable qui permet d’accorder plus de place à sa vie personnelle.

Les pauses déjeuner sont déprimantes

Comme je l’expliquais plus haut, les pauses déjeuner sont très courtes. Pour l’anecdote, pendant mon premier jour, j’ai regardé l’heure défilée, sans voir mon service partir en pause. Du coup, vers les 13h, j’ai quand même demandé s’ils comptaient manger, pensant naïvement que nous irions tranquillement déjeuner tous ensemble. Ils m’ont expliqué que leur repas consiste la plupart du temps en un sandwich et des snacks avalés devant leur ordinateur. Déprimant quoi. Et c’est pareil pour la plupart de mes autres collègues, leur pause se fait très souvent à l’arrache en grignotant des plats préparés.

Bref, en bonne Française que je suis, j’ai décidé de rentrer chez moi chaque midi pour faire une vraie coupure et manger un bon plat fait maison. On ne se refait pas !

Personne ne sait prononcer mon prénom

Une chose qui m’amuse beaucoup à mon travail, c’est que personne n’est capable de dire correctement mon prénom. Le « E » de Elia se prononce « É », un son que la majorité des Anglais sont incapables d’émettre. Du coup, on m’appelle [Ilia] ou encore [Eylia] dans les bons jours.

Bien que ça ne me dérange pas vraiment, mes collègues se font un point d’honneur d’essayer d’améliorer leur prononciation. Du coup, à peu près une fois par semaine, je leur refais une leçon. Imaginez 5-6 personnes en train de prononcer en coeur votre prénom, l’air très concentré, c’est toujours un grand moment. Surtout quand quelqu’un entre de manière impromptue dans le bureau et nous observe d’un air ahuri.

On se salue constamment

C’est incroyable la capacité des Anglais à se saluer mutuellement constamment. En fait, à chaque fois que je croise quelqu’un dans un couloir, il me lance un « Hi » ou un « You’re all right? ». Ce qui est amusant, c’est que même si je croise la même personne plusieurs fois dans la journée, elle va me redire quelque chose à chaque fois. Pareil quand un membre de mon équipe s’absente du bureau un petit moment, en revenant, il va nous saluer à nouveau.

C’est vraiment quelque chose de très anglais. Les gens sont tellement polis qu’ils verbalisent leur considération par des salutations à l’infini.

Les salutations du matin sont sans contact

J’en avais déjà parlé dans mon article Tu sais que tu es en Angleterre quand…, mais ici les gens ne se font pas la bise. Je ne vais revenir sur le fait que ça me convienne très bien, surtout en période de Coronavirus, mais dans le contexte professionnel, je trouve ça particulièrement pratique.

Alors bien sûr, en France, on ne se fait pas nécessairement la bise au bureau, mais j’ai déjà travaillé dans plusieurs endroits où c’était le cas. Quand tout le monde le fait, difficile d’échapper à la tournée des bisous le matin en arrivant sans passer pour une rabat-joie. En tout cas, en Angleterre, la question ne se pose pas. Le matin quand j’arrive je dis « Morning! » à l’assemblée et ça s’arrête là.

J’ai un clavier QWERTY

Ça peut paraître bête comme ça, mais avoir un clavier QWERTY toute la journée au bureau et un clavier AZERTY à la maison, c’est embêtant. Bon, en vrai, il n’y a pas tant de différences que ça, mais par exemple pour écrire cet article, je ne vous dis pas le nombre de fois où j’ai appuyé sur le « Q » pour avoir un « A ». Et çq c’est chiqnt.

La Reine n’est jamais loin

J’ai gardé le meilleur pour la fin. Je sais que je travaille en Angleterre quand mon collègue a un portrait de la Reine Elizabeth II exposé dans son bureau. Portrait localisé entre les photos de ses enfants et de sa femme.

PARTAGER L'ARTICLE
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

2 commentaires

  • Madame Dree

    Le fait que les anglais sont bien + à cheval sur le « work / life balance » est génial. Y a pas de malaise quand tu dis que tu as tel rdv, ou tel truc à faire. Ils sont toujours conciliants je trouve.
    Et pour le prénom… je m’appelle Adrienne… j’te raconte pas la tête des baristas au Starbucks… souvent j’me marre et je dis « oh you asked » quand ils ont un air dépité… xD ahah. C’est très drôle xD
    Du coup ici j’utilise assez régulièrement mon second prénom « Cécile », au moins il est moins charcuté…
    Pour le clavier Qwerty, tu peux juste le passer en azerty en appuyant sur MAJ + ALT. Et inversement pour le repasser en Qwerty. 😉

    • Elia

      Haha les pauvres Anglais, c’est vrai que pour eux ton prénom n’est pas évident. Pour le mien j’ai lâché l’affaire au Starbucks, je commande du coup avec le nom de mon copain. Du coup ça laisse un moment de flottement où le vendeur me regarde du genre « Tu t’appelles vraiment Mathieu? » xD Merci pour le tips pour le clavier, mais c’est encore plus compliqué je trouve d’avoir le clavier dans un système et le clavier physique dans un autre comme du coup les touches ne correspondent pas 😅

Laisser un commentaire