Expatriation

Tu sais que tu es en Angleterre quand…

Voilà maintenant un peu plus de six mois que nous avons emménagé à Oxford. Depuis que nous sommes installés, tous les jours, des petits détails de la vie quotidienne m’interpellent et/ou m’amusent. Du coup, je sais que je suis en Angleterre quand…

Dans les logements

L’interrupteur dans la salle de bain est une ficelle

Un grand classique en Angleterre. Si dans la salle de bain, vous ne trouvez pas l’interrupteur pour allumer la lumière, essayez donc la ficelle qui pend au mur. D’ailleurs, la douche (électrique comme souvent ici) dispose de son propre interrupteur, qui est bien sûr… une ficelle aussi.

Les prises électriques ont des interrupteurs

Si parfois une ficelle remplace les interrupteurs, les prises électriques ont elles systématiquement un interrupteur ! Donc si une prise ne fonctionne pas, il y a fort à parier que le bouton est sur la position off.

Les mitigeurs n’existent pas

robinet-salle-de-bainLe pays est peut-être à la pointe dans bien des domaines, par contre, concernant l’univers des robinets, ce n’est pas encore ça !

C’est simple, les mitigeurs n’existent pas. Dans la salle de bain, le plus souvent il y a deux robinets. Donc pour se laver les mains, c’est au choix, eau glacée ou brûlante.

Dans la cuisine, un seul robinet, mais qui ne permet tout de même pas d’avoir vraiment de l’eau tiède puisque les deux flux d’eau ne se mélangent pas.

La moquette est partout

moquetteNous nous en sommes très rapidement rendu compte lors de notre recherche d’appartement. En Angleterre, trouver un logement sans moquette relève tout simplement de la mission impossible. Nous en avons donc dans la plupart des pièces, y compris l’escalier.

Cela dit, quand on sait que dans certaines habitations, la moquette a même envahi la salle de bain, la cuisine et les murs, nous ne sommes pas à plaindre !

Les rideaux remplacent les volets

Dans ce pays, s’il y a bien un sujet pour lequel les couples ne se disputent jamais, c’est pour savoir qui va fermer les volets. La raison est simple, les volets n’existent pas.

À la place, les fenêtres sont équipées de rideaux. Est-ce qu’ils occultent vraiment la lumière du jour ? Pas du tout…

Dans le bus

Il y a deux étages

La très grande majorité des bus sont à deux étages. J’y suis tellement habituée maintenant que lorsque je vois un bus simple, il me paraît minuscule.

Ma place préférée, c’est tout devant à l’étage, qui offre une vue imparable sur la route.

bus

Les usagers disent merci au chauffeur

Systématiquement, chaque personne qui descend du bus remercie le chauffeur en sortant. Une très bonne habitude !

Dans la rue

Il faut regarder à droite

Pas facile de prendre le pli au début, mais si on veut survivre en Angleterre, mieux vaut apprendre au plus vite à regarder à droite lorsqu’on traverse. Eh oui, les voitures roulent à gauche !

Big Brother is watching you

Je n’ai jamais vu autant de caméras de surveillance que depuis que nous habitons en Angleterre. Des inscriptions avec la mention « CCTV in operation » sont affichées un peu partout. Pas de doute, on est surveillé !

Il y a des charity shops à chaque coin de rue

Le nombre de charity shops est impressionnant. Il peut y en avoir parfois quatre dans la même rue ! Ces magasins caritatifs proposent toutes sortes de produits d’occasion : livres, vêtements, accessoires, décoration…

Les barber sont plus nombreux que les coiffeurs mixtes

Il est tout à fait hallucinant de voir le nombre de barber shop. Sur la route principale dans mon quartier, ils sont des dizaines à se succéder. Mais ces établissements sont réservés aux hommes (coupe de cheveux et taille de la barbe). À côté de ça, c’est presque compliqué de trouver un coiffeur mixte !

Les filles ont le nombril à l’air en plein hiver

Les Anglaises aiment beaucoup les mini-hauts et les mini-jupes, et ça, peu importe le temps qu’il fait. Il n’est pas rare de croiser des filles en petite tenue alors qu’il fait -5 °C.

Dans les magasins

Le dimanche est un jour comme les autres

Le dimanche, tous les magasins sont ouverts, et c’est bien pratique je dois l’avouer. Ils ferment en revanche plus tôt que les autres jours de la semaine.

Des produits sont introuvables

Globalement, nous arrivons à trouver tous les produits dont nous avons besoin en faisant nos courses. Mais il est vrai qu’il nous a fallu changer quelques habitudes, car certains des produits que nous achetions en France sont difficiles, voire impossibles à trouver : certaines sortes de fromage, la crème liquide longue durée, le sirop, ou plus tragique… LE SAUCISSON.

Le gaz et l’électricité s’achètent

compteur-electriqueOui, oui. Quand nous avons besoin de gaz et/ou d’électricité, nous allons au magasin du coin de la rue avec nos clés rechargeables.

Le magasin crédite dessus la somme désirée et après, à nous d’insérer ces clés dans nos compteurs.

Alors vous vous demandez, mais comment sait-on que l’on est à court d’énergie ? C’est simple, une alarme à faire réveiller un mort se fait retentir dans tout l’appartement !

Des produits sont approuvés par la Couronne

marmiteSur certains produits, on peut apercevoir la mention « By Appointment to Her Majesty the Queen ».

Il s’agit d’un mandat qui permet au fournisseur de mettre en avant qu’il fournit la famille royale. Parce que oui ici, tout ce qui est lié de près ou de loin à la Couronne, ça fait vendre !

Parmi les fournisseurs vedettes, on retrouve par exemple Unilever UK avec sa célèbre Marmite.

Partout

Les gens sont très polis

Je ne dirais pas que tous les Anglais sont polis et courtois, mais il est certain qu’ils le sont bien plus que les Français.

Les basiques de la politesse (bonjour-merci-au revoir) sont totalement intégrés par la majorité de la population. Je ne compte plus les sorry que j’entends chaque jour. Les Anglais s’excusent systématiquement, qu’ils soient en tort ou non. Pareil pour les thank you à tout va !

Voilà pour mes premières observations. Il y en aura sans doute d’autres dans les mois à venir !

PARTAGER L'ARTICLE
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

2 commentaires

Laisser un commentaire