botanic-garden
Vivre à Oxford

Le plein de verdure avec le Botanic Garden

Nous avons profité d’une journée ensoleillée en pleine saison printanière pour découvrir le Botanic Garden d’Oxford. Je passe devant en bus tous les jours, il était donc temps d’aller voir ce qui se cachait derrière l’entrée !

Un jardin ancestral

botanic-gardenLocalisé juste en face du Magdalen College, il s’agit du plus ancien jardin botanique de Grande-Bretagne. Il a été fondé en 1621 dans le but de servir à l’étude des plantes médicinales.

C’est à présent la maison de plus de 6 000 espèces de plantes différentes dans un objectif de recherche scientifique et de conservation.

Le Botanic Garden fait partie de l’Université d’Oxford.

Les différentes serres

Le jardin se compose de plusieurs serres aux thématiques diverses : les plantes carnivores, les plantes qui ont changé le monde, la jungle, la forêt… Le côté serre donnait l’impression d’être dans un sauna comme il faisait beau, mais la visite était tout de même agréable.

botanic-garden

De jardin en jardin

À l’extérieur, le Botanic Garden se compose de différents jardins. Les plantes s’étendent sur des espaces thématiques entourés de points d’eau et de fontaines.

Les plantes médicinales

Une partie d’un des jardins est réservée aux plantes médicinales. Une d’entre elles a particulièrement attiré mon attention, il s’agit de la mandragore.

botanic-gardenEh oui, c’est cette plante à la racine ressemblant à un corps humain qu’on retrouve, modifiée bien sûr, dans Harry Potter. Cette plante est entourée de légendes, dont celle selon laquelle elle pousserait un cri fatal à quiconque essayerait de la déterrer. D’après des croyances, pour arracher une mandragore sans prendre de risque, il faudrait l’attacher à… un chien !

J.K. Rowling s’est donc inspirée d’un vieux mythe autour de cette plante pour imaginer sa version magique de la mandragore.

Une visite… sans plus

botanic-gardenBien que le cadre est extraordinaire, la visite du Botanic Garden s’avère être un peu décevante.

Il y a un gros manque de panneaux informatifs et plusieurs plantes manquaient à l’appel sans explications. Au final, le tour ne nous a pas pris plus d’une heure. L’ensemble est un peu léger par rapport au prix de l’entrée. C’est, à mon sens, typiquement le genre d’endroits qui devrait être gratuit, au moins pour les habitants d’Oxford.

Le cadre est vraiment bucolique avec la Tamise qui longe les jardins, ce qui donne envie de venir juste pour passer le temps, un peu comme un parc…

Modalités de visite
  • 5.45 £ par personne
  • Ouvert en mars, avril, septembre et octobre de 9h à 17h, de novembre à février de 9h à 16h et de mai à août de 9h à 18h
PARTAGER L'ARTICLE
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

4 commentaires

  • Mathias

    Bonjour, merci pour votre article qui démontre encore une fois le rôle indispensable de graphistes compétents sur cette planète, mais qu’en est-il des jours de fermeture annuelle en année bissextile? Et si je souhaite venir avec un groupe comprenant des enfants de plus de 7 ans membres du conseil scientifique et des détenteurs de la carte des amis des jardins botaniques, puis-je bénéficier de la visite guidée quotidienne gratuite illimitée ? Cdlt

  • Fanny - Le jour où

    J’avoue que n’ayant que 2 jours pour visiter la ville, j’avais fait l’impasse sur le jardin botanique lors de mon passage à Oxford. Je suis d’accord avec toi que ce genre de lieu devrait être gratuit. Mais souvent, je vois des prix bien plus cher que ça pour des jardins anglais. Du coup je n’y vais pas…
    Dans mon coin de l’Essex, chaque village organise même une visite (payante bien sûr) des jardins des habitants qui souhaitent qu’on aille chez eux le temps d’un weekend admirer leurs plantations.

Laisser un commentaire