Hampstead
Voyages

Excursion printanière à Highgate Cemetery et Hampstead

Enfin ! Le déconfinement a enfin commencé après trois mois de strictes restrictions. Depuis le 29 mars, la consigne du « stay local » remplace celle du « stay at home ». Bon, rien n’est encore ouvert ici, pour ça il faudra attendre le 12 avril… Mais ça ne nous a pas empêchés de profiter du weekend pascal pour retourner découvrir la capitale !

Les Magnificent Seven

Highgate Cemetery estMême avec tous les magasins et lieux culturels fermés, il y a toujours quelque chose à explorer à Londres. Nous avons donc choisi de retourner dans un endroit qui nous avait particulièrement marqués lors de notre escapade de quelques jours en 2016 : Highgate Cemetery.

Eh oui, ma fascination pour les cimetières n’a pas disparu pendant le confinement. Surtout que celui-ci vaut vraiment le détour, il fait partie des Magnificent Seven (Sept Magnifiques).

Pour la petite histoire, pendant des centaines d’années, presque tous les morts de Londres étaient enterrés dans de modestes cimetières paroissiaux. Ces derniers sont rapidement devenus dangereusement surpeuplés. Ce n’est que lorsque des Britanniques visitèrent le cimetière du Père-Lachaise à Paris, que suffisamment de temps et d’argent ont été consacrés à une réforme.

En 1832, le Parlement adopta une loi encourageant le développement de cimetières privés à l’extérieur du centre de Londres. Au cours de la décennie suivante, sept cimetières seront créés, les Magnificent Seven.

Highgate Cemetery

Highgate Cemetery ouestSitué au nord de Londres, Highgate Cemetery est divisé en deux parties : l’ouest et l’est. Environ 170 000 personnes y sont enterrées et il y a autour de 53 000 tombes. Le cimetière est encore utilisé aujourd’hui pour les enterrements.

Ça peut paraître surprenant, mais l’entrée est payante pour les visiteurs (hors propriétaires d’une tombe bien sûr). Comme l’endroit est toujours privé, les frais d’entrée couvrent les dépenses pour l’entretien de la propriété.

L’ouest est normalement uniquement accessible en visite guidée, mais avec la pandémie, il est actuellement possible de le parcourir librement. Comme un peu partout, il faut réserver son ticket en ligne avec un créneau horaire à respecter.

Les deux parties du cimetière sont très différentes comme vous allez le voir, c’est parti pour la visite !

Partie ouest

L’ouest du cimetière a été construit sur une colline. L’endroit paraît immense sur une carte, mais finalement on a assez rapidement fait le tour puisque de nombreuses sections sont dangereuses d’accès et sont donc fermées au public.

La zone la plus intéressante est sans aucun doute l’avenue égyptienne et le cercle du Liban avec ses caveaux et ses voûtes.

Highgate Cemetery ouest

Highgate Cemetery ouest

Partie est

L’est est notamment connu pour abriter la tombe de Karl Marx, immanquable avec son énorme buste.

Ici, il est davantage possible de se faufiler dans les allées, là où la nature a repris ses droits. Les tombes et monuments funéraires se perdent alors dans la végétation. Cette partie a clairement notre préférence !

Highgate Cemetery est

Highgate Cemetery est

Informations pratiques

L’entrée pour la partie ouest s’élève à 10 £ et comprend l’accès à la partie est. Le ticket pour visiter uniquement la section est coûte 4.5 £. Une fois arrivé, il est possible de rester jusqu’à la fermeture (entre 16h et 17h).

Hampstead Heath

Pour rejoindre le quartier d’Hampstead, nous sommes passés par Hampstead Heath. Cette immense étendue verdoyante entre collines, bois et étangs est l’un des coins privilégiés des Londoniens le dimanche. Les baigneurs courageux peuvent faire un plongeon dans l’eau glacée. J’avais froid pour eux en ce début de mois d’avril !

Au passage, c’est l’un des points les plus élevés de Londres.

Hampstead

HampsteadNous avons fini cette belle journée ensoleillée dans Hampstead. Ce coin de Londres était traditionnellement un quartier d’artistes et d’intellectuels. Il est toujours prisé par quelques stars du cinéma et de la chanson en quête de tranquillité telles que Sting, Boy George, Liam Gallagher, Helena Bonham Carter ou encore Ridley Scott.

Il paraît qu’on y trouve parmi les maisons les plus chères au monde !

Hampstead semble aussi être apprécié des Français, nous en avons croisé un bon nombre au détour des ruelles escarpées.

Hampstead

Hampstead

Retour progressif à la vie normale

Cette première journée à Londres depuis de nombreux mois marque le redémarrage officiel de nos pérégrinations ! Espérons que la morosité des dernières semaines est définitivement derrière nous, et que le printemps et l’été soient pleins de promesses.

Et pour ceux qui en France entament seulement maintenant leur troisième confinement, courage ♥.


Retrouvez plus de photos de cimetières dans la partie photographie du site.

Laisser un commentaire